“Chibanis en sursis”, ces vieux immigrés que l’Etat ne veut plus voir

December 22, 2011 § Leave a comment

” A l’heure du plan d’austérité, la recherche d’économies passe par la lutte contre la fraude sociale. Le gouvernement l’a même déclarée priorité nationale cette année.

Affiche Chibani,Christine Moncla©Radio France

Cela a des conséquences inattendues : les chibanis – ces vieux immigrés à la retraite – se retrouvent classés populations à risque de fraude parce qu’ils partagent leur vie entre la France et le Maghreb. Depuis 2007, une circulaire oblige ces travailleurs immigrés à la retraite à demeurer au moins six mois et un jour en France, sous peine de perdre leurs maigres ressources.

Résultat : les coupures brutales d’allocations se multiplient partout en France.”  Christine Moncla a enquêté à Paris et à Casablanca auprès de ces chibanis, de leur famille et de l’administration. Ecoutez cet épisode du Magazine de la Rédaction sur France Culture.

Il ne faut cependant pas oublier les “chibanias”, ces femmes immigrées de cette même génération, vivant de maigres retraites, qui vivent aussi parfois entre les deux rives.

>>>> Liens

Les chibanis piégés par  les organismes sociaux

Le vieillissement des immigrés en France: Le cas paroxystique des résidants des foyers.

Nos ancêtres les chibanis !

Café social pour les “chibanis”

Tagged:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

What’s this?

You are currently reading “Chibanis en sursis”, ces vieux immigrés que l’Etat ne veut plus voir at EastWestWestEast.

meta

%d bloggers like this: