Duran adam : le corps dans la place publique

June 22, 2013 § Leave a comment

De nouvelles formes de protestation de la société civile apparaissent dans la place publique à travers le monde. Une méthode d’intervention directe (direct action) ou encore d’acte de désobéissance civile selon les cas voit le jour, dont le but est d’interpeller l’opinion et les pouvoirs publics. Les révolutions/révoltes/printemps arabes ont créé de nouvelles formes d’occupation de l’espace en masse, et ont inspiré d’autres peuples à eux aussi « occuper » une place symbolique dans leur propre pays, les manifestants ayant planté… leurs tentes pour un temps indéfini.

Tahrir square

Tahrir square

L’occupation de la place Tahrir en Egypte a tenu en haleine l’opinion publique à l’échelle mondiale (via les medias et réseaux sociaux) et a conduit à la chute du Président Moubarak. Ces formes de contestations ont été reprises par Occupy Wall Street (Etats-Unis), Occupy Saint Paul (GB) et d’autres pays d’Europe (L’Espagne notamment).

Et plus récemment Occupy Gezi Park en Turquie, qui par ailleurs a reçu le soutien officiel de Occupy Saint Paul (via son site : Solidarity Statement Supporting Occupy Gezi Park & the People of Turkey). Le Brésil, fait écho aux autres Occupy avec Occupy Sao Paulo, et à son tour a reçu des messages de solidarité de manifestants turcs. On assiste à une globalisation des affects.

Au cœur de ces dispositifs le corps seul ou en groupe occupant un espace devient un outil de contestation non-violente face au pouvoir en place.Un héritage qui remonterait probablement aux actions menées par Gandhi qui a initié les sit-ins dans l’espace publique (ou l’agora). L’utilisation du seul corps (fragile et universel: David contre Goliath) face au pouvoir renvoie à l’image du manifestant solitaire debout (« standing man ») devant un char de l’Armée populaire de libération chinoise sur la place Tian’anmen à Pékin en 1989 : L’Homme de Tian’anmen, Tank man (l’« Homme au tank ») ou encore The Unknown Rebel (« Le Rebelle inconnu »), devenu rapidement une icône à travers le monde.

L'homme debout de Tian'anmen

L’homme debout de Tian’anmen

Un autre « homme debout » est devenu rapidement un symbole des protestations turques : Erdem Gündüz, un danseur/performer dont le but était de rester debout pendant un mois sur la place Taksim face au portrait de Mustafa Kemal Atatürk, à quelques mètres du parc Gezi. Il a été très vite baptisé “duran adam” (“l’homme debout”) sur les réseaux sociaux. « Une danseuse, Defne Erdur, aurait déjà utilisé ce procédé en allant se placer devant l’entrée du palais de justice de Caglayan, pendant quatre heures, fin avril », selon Le Monde. Croisement ici entre performance artistique et acte politique (art et activisme, artivisme).

Erdem Gündüz sur la place Taksim face au portrait de Mustafa Kemal Atatürk

Erdem Gündüz sur la place Taksim face au portrait de Mustafa Kemal Atatürk

Rapidement des centaines de personnes ont afflué aux côtés de « duran adam », informées via les réseaux sociaux, une sorte de foule éclair (flash mob) dans un but politique. Des manifestants ont choisi de rester debout, immobiles et silencieux, cette fois un journal ou un livre à la main.

Manifestation de protestants immobiles en Turquie

Manifestation de protestants immobiles en Turquie

Le but étant d’être là. Comme cette jeune étudiante qui proteste en lisant les Contes de la folie ordinaire de l’écrivain Charles Bukowski.

Ailleurs dans le monde, des initiatives similaires ont eu lieu en signe de solidarité.

Mouvement de solidarité à duram adam à Londres sur Trafalgar square

Mouvement de solidarité à duram adam à Londres sur Trafalgar square

L’image de duran adam est devenue un véritable phénomène viral sur le web, un meme.

Il a dorénavant même un tumblr qui lui est dédié.

>>> La non-violence est-elle possible ?

Tagged: , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

What’s this?

You are currently reading Duran adam : le corps dans la place publique at EastWestWestEast.

meta

%d bloggers like this: